© 2016 by espace-turquoise.com.  Proudly created with Wix.com

Michel Pépé - The best of Espace Turquoise
00:00 / 00:00

Le sentier des citations et des émotions

"Si tu veux connaître quelqu'un, n'écoute pas ce qu'il dit mais regarde ce qu'il fait" (Dalaï-Lama)

L'amour d'une mère pour son enfant ne connaît ni loi, ni pitié, ni limite. Il pourrait anéantir impitoyablement tout ce qui se trouve en travers de son chemin’ (Agatha Christie)

Sur ce sentier, je souhaite rendre hommage à tous ceux et celles que le cancer a traversé ou traverse dans leurs vies. La nature humaine est unique à chaque être humain et le cancer à chaque nature humaine. Ce qui fait , chacun le vit et le combat différemment. Certains sont aidés et soutenus mais d’autres ne le sont pas, sans savoir pourquoi et j’espère leur apporter, au travers de ce parcours, une aide ou un soutien.

 

À tous ceux et celles qui ne l’ont pas rencontré afin de montrer que le cancer n’est pas une contagion et que la main tendue ou le service est un vrai don humain, qui lui sera rendu dans sa vie.

Le cancer n’est pas commun à une autre maladie et sa victime ou l’accompagnant a le droit au même respect et de vivre comme tout être humain, libre.

 

Le cancer ne choisit pas ses victimes et peut toucher tout individu.

David Servan-Schreiber écrivait de son expérience, l’individu n’était plus le même de l’autre côté de la barrière du médecin.

Ceux qui le vivent au quotidien et qui le combattent dans l’accompagnement jour et nuit savent, ce que veut dire : vivre le cancer et à même, d’apporter une aide aux autres.

 

La médecine guérie beaucoup de cancer et n’est donc pas une fatalité mais elle en découvre autant de nouveau et la recherche à toujours besoin d’être soutenue pour aujourd’hui, demain et nos générations futures.    

Le mot cancer vient d’un médecin Grec de l’Antiquité, Hippocrate, qui le comparait à un crabe mais celui de mon fils ne ressemblait pas un crabe, plus proche d’une coquille dans du coton. L’une des belles citations d’Hippocrate était « que ton aliment soit ta première médecine mais à cette époque, les jardins étaient sans doute naturellement bio et la nature poussait avec divinité. Je m’étais demandé, si ce grand homme n’était pas intervenu sur mon chemin qui avait commencé par, « si tu es malade, recherche d’abord ce que tu as fait pour le devenir ».

En effet, la médecine connaît la maladie mais pas l’être qui la porte.

La première étape de la maladie était d’annoncer, la future mort de mon fils.

La deuxième étape : chercher le facteur émotionnel

La troisième étape : trouver les aliments énergétiques pour l'organisme et favorables contre la maladie

La quatrième étape : la chimiothérapie

La cinquième étape : la radiothérapie

La sixième étape : la rééducation intensive

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now